Témoignages

Témoignage - Être stagiaire à la CCIFC par Ferdinand Jouët, Coordonnateur Service Appui aux Entreprises

Ferdinand Jouët, diplômé de la Faculté de Gestion Desautels de l’Université McGill avec un Bachelor en General Management (Finance et Entrepreneuriat) et une Mineure en Sciences Politiques.

 

  • Pourquoi et comment es-tu venu à postuler pour un stage en tant que stagiaire au Service Appui aux Entreprises au sein de la CCIFC ?

Je cherchais des opportunités dans le conseil. J’étais attiré par la variété des problématiques qu’il propose, la diversité des interlocuteurs et la richesse des différentes industries à étudier. De plus, mon intérêt prononcé pour le monde de l’entrepreneuriat me poussait à chercher également une institution aux premières loges de l’écosystème des start-ups au Québec.  

Quand un membre de la CCIFC m’a parlé de la chambre, j’ai tout de suite adhéré à sa mission de participer au développement des échanges entre la France et le Canada. Mon stage de 6 mois au sein de la CCIFC s’est révélé à la hauteur de mes attentes !

 

  • Quelles ont été tes missions ?

J’ai eu la chance d’avoir beaucoup de missions au cours de ces 6 mois. Mes projets se divisaient en trois grandes catégories : l’aide au développement commercial au Canada (prospection et découverte du marché canadien), aide à l’implantation concrète d’une entreprise au Canada et l’organisation d’évènements. Chaque projet était différent du précédent ! 

J’ai pu accompagner diverses entreprises à travers des missions de prospection, et participer à l’accélération de leur développement au Canada. J’ai effectué plusieurs diagnostics marché et ai pu analyser des industries diverses. Enfin, j’ai aidé à l’organisation et à la promotion de multiples évènements visant à promouvoir les échanges entre entreprises françaises et canadiennes. 

 

  • Quels ont été tes défis dans ton poste ? De quelle réalisation es-tu le plus fier ?

Face à la diversité des missions que j’ai pu mener, il y’en avait qui demandaient des compétences que je n’avais pas forcément ou avec lesquelles j’étais moins à l’aise. Mes plus grands défis au cours de ces 6 mois furent de constamment m’adapter et de devoir ré-apprendre à chaque nouveau projet. J’ai dû me faire violence pour effectuer ces projets avec succès. 

En particulier, je suis vraiment fier d’avoir pu mener à bien 5 différentes missions de prospection. La diversité des interlocuteurs, des solutions proposées, et des industries m’a permis de développer des compétences professionnelles et personnelles que je n’avais pas eu l’occasion d’acquérir à l’université. Par chance, j’ai pu faire face à ces défis avec une équipe très encourageante et à l’écoute. 

L'équipe de la CCIFC et les défis associés à mon poste m’ont vraiment permis de renforcer ma confiance dans mes capacités professionnelles. 

 

  • Qu’est-ce que tu as le plus aimé dans le fait de travailler pour une CCI ?

C’était un stage varié et riche au-delà de mes attentes. Sur le plan professionnel, ce poste en conseil m’a permis de faire tellement de rencontres, de me constituer un réseau unique, et d’avoir un aperçu privilégié du monde des affaires franco-canadien. Sur le plan intellectuel, il fut réellement stimulant grâce à la richesse et la diversité des travaux que j’ai eu à effectuer. 

 

Enfin, sur le plan personnel, la CCIFC a été un environnement de travail extrêmement positif. La petite équipe que nous étions a tout fait pour m’intégrer malgré le télétravail, et je me suis senti réellement accueilli. La culture au sein de la chambre est dans la communication, une hiérarchie presque horizontale et une idée de l’esprit d’équipe très inspirante : tout le monde se félicite des accomplissements et victoires de chacun ! 

 

En somme, c’est un stage qui m’a beaucoup apporté. J’ai eu le sentiment de prendre de plus en plus de responsabilités et de confiance en moi tout au long de ces 6 mois, et ai bénéficié d’une atmosphère de travail très seine pour ma première grosse expérience dans le monde du travail. 

 

  • Où te vois-tu dans 5 ans ?

Probablement en Amérique du Nord, et je l’espère en conseil ! Car la CCIFC est une porte d’entrée privilégiée pour les deux. ​

 


Merci à Ferdinand pour son implication et sa participation au développement des activités de la CCIFC durant son stage de 6 mois au sein de notre équipe.

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Free

Comités

Accueil dans les bureaux de NAOS  •  Montréal

Club CFO

Venez échanger entre pairs CFO, et en toute confidentialité, sur les bonnes pratiques, dans les bureaux de NAOS !

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

De passage à Montréal ? Réservez nos bureaux !