Témoignages

Témoignage - Être stagiaire à la CCIFC par Anne-Flore Rouillon, Coordinatrice Communications et Événements

Anne-Flore Rouillon, étudiante en troisième année à l’Institut d’Études Politiques de Rennes, revient sur son expérience à la CCIFC.

Pourquoi et comment es-tu venu à postuler pour un stage en tant que stagiaire au Service Communications & Événements au sein de la CCIFC ?

Dans le cadre de mes études, je devais réaliser un stage de 6 mois à l’étranger. Mes précédents stages s’orientaient davantage vers le secteur public, je souhaitais alors acquérir une expérience dirigée vers le domaine privé. C’est pourquoi effectuer un stage au sein de la Chambre de Commerce Française au Canada était une excellente opportunité.

Il s’agissait également de comprendre les relations économiques et culturelles qui animent la France et le Canada ainsi que s’intéresser de plus près au marché Nord-Américain. 

Ce stage regroupait alors tous les éléments pour enrichir mon parcours professionnel. Et surtout, Montréal m’était une destination rêvée et privilégiée !

Quelles ont été tes missions ?

Au cours de mon stage, en global, j’ai assuré la communication de la CCI sur les réseaux sociaux, le site internet et par le biais de réalisation d’infolettres hebdomadaires. Cela impliquait la rédaction de posts pertinents sur les réseaux sociaux, de témoignages, de compte-rendus d’événements… Il était intéressant d’analyser quels étaient les éléments à mettre en avant pour assurer la visibilité de la chambre, de ses membres et partenaires. J’ai également pris part à l’organisation de quelques événements.

 

Quels ont été tes défis dans ton poste ? De quelle réalisation es-tu le plus fier ?

Les principaux défis de ce poste ont été de me familiariser avec le secteur des affaires, que je connaissais peu avant, et de ne pas sous-estimer les différences culturelles entre la France et le Québec/Canada.

Le Sommet France-Québec sur le Quantique a été l’événement phare de mon stage. Dans ce cadre, j’ai pu suivre, étape par étape, la réalisation d’un événement mobilisant différentes parties prenantes : les gouvernements, les entreprises et les universités.

À mon plus grand regret, dû à la situation sanitaire, le Sommet s’est déroulé en virtuel. Pour autant, la tenue à distance a aidé à engager un plus grand nombre de participants (environ 200) et des intervenants de haut niveau tel quel le Ministre de l’Économie et de l’innovation québécois, Monsieur Pierre Fitzgibbon.

Ce contexte m’a également permis de monter en compétences quant à la digitalisation d’événements et de faire preuve d'adaptation face aux changements.

Au final, cet événement a été une franche réussite : intéressant et mobilisateur ! Une belle réalisation collective qui n’était pas gagnée d’avance !

 

As-tu été satisfait des missions qui t’ont été données ?

Les missions étaient très intéressantes et variées. La petite taille de l’équipe permet d’aborder différents sujets et de se répartir certaines tâches en fonction des appétences de chacun. C’est un véritable atout !

 

Qu’est-ce que tu as le plus aimé dans le fait de travailler pour une CCI ?

Travailler pour une CCI est une opportunité unique pour se familiariser avec le développement des affaires à l’international et de comprendre les relations économiques entre la France et le pays concerné.

Ce que j’ai le plus apprécié à la CCI était de découvrir les enjeux de différentes entreprises, par leurs tailles et leurs secteurs d’activité. La pluralité des entreprises membres est une véritable richesse. En ce sens, j’ai pu découvrir une multitude d’horizons et su adapter nos activités et services aux différents besoins.

 

Qu’est-ce qu’un stage à la CCIFC peut apporter, comment le recommanderais-tu ?

Autant professionnellement que personnellement, je recommande entièrement ce stage !

Professionnellement, les rencontres lors des événements et des rendez-vous d’affaires m’ont permis de rencontrer des professionnels et de construire d’un réseau unique.

J’ai pu appréhender la promotion des relations entre la France et le Canada, comprendre les enjeux négatifs comme positifs qui animent l’économie locale, être un relai privilégié pour les entreprises et surtout m’intéresser à une zone particulière et attractive qu’est l’Amérique du Nord. 

Ce stage est varié, avec des missions concrètes. En tant que stagiaire, nous sommes considérés comme un véritable collaborateur. Il est très agréable de travailler à la CCIFC, l’équipe est dynamique et bienveillante. Je me suis rapidement sentie intégrée grâce à l’esprit d’équipe d’entraide et d’échange. J’ai apprécié la volonté de systématiquement valoriser et féliciter les réalisations et réussites de chacun !

Un cadre épanouissant pour gagner en confiance et pour prendre conscience de ses qualités afin d’aborder le monde du travail sereinement. Pour une première longue expérience, un stage à la CCIFC est une valeur ajoutée indéniable !

Où te vois-tu dans 5 ans ?

Bien que mon expérience à la CCI m’ait beaucoup plu, je garde un intérêt singulier pour le service public. Je souhaiterais à l’avenir travailler pour une institution française. Le dispositif V.I.A m’intéresse particulièrement, pourquoi pas au Canada !

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Centres d'affaires

Vous vous implantez au Canada ?
Découvrez nos solutions d’hébergement flexibles situées en plein coeur du quartier d’affaires de Montréal pour vous implanter de la meilleure des manières !

Fermer

A la recherche de stagiaires et de jeunes diplômés ?