Motiver ses collaborateurs

publié par Valérie Hardouin - Directrice Temporis Canada

Les modes de management évoluent et les besoins des salariés changent également. L’humain est bien complexe et unique, c’est pourquoi il est parfois difficile de savoir ce dont les salariés ont besoin. Dans cet article vous trouverez quelques conseils qui auront pour objectif de remotiver les troupes ! 

 

 

Comprendre les évolutions liées aux nouvelles générations

Plus le temps passe, plus les nouvelles générations entrent sur le marché du travail et leurs besoins sont très différents des précédentes ! C’est pourquoi, il est important de s’adapter et de faire évoluer le fonctionnement des entreprises dans le but de pérenniser un maximum les équipes. Ces dernières entrées sur le marché du travail sont très exigeantes quant à leur bien-être au travail et ont besoin de donner un sens aux missions qui leur sont confiées.

La dernière génération (née à partir de 1995) a évolué dans le numérique. De ce fait, ces jeunes travailleurs ont développé des compétences diverses telles que l’esprit d’analyse, la capacité à rechercher les informations et l’adaptabilité.

Par ailleurs, cette génération ne met plus en priorité le confort d’un poste permanent mais plutôt leur confort personnel. C’est donc une génération qu’il est plus difficile de pérenniser en entreprise.

 

L’autonomie et les opportunités d’évolution

Aujourd’hui, l’envie des salariés est d’être autonome sur une multitude de tâches afin de mener une mission du début à la fin. Cela leur permettra tout d’abord de faire croitre leur autonomie mais également de se sentir essentiel. Pour acquérir cette autonomie, ils sont prêts à être formés régulièrement. Ainsi, grâce à la capacité d’adaptation qu’ils ont acquise de par la société au sein de laquelle ils ont grandi ils pourront évoluer rapidement.

Justement, pour qu’ils restent motivés et qu’ils ne se lassent pas des missions qui leur seront confiées, ils seront enclins à évoluer. En recherche constante d’évolution, les jeunes travailleurs ont besoin de faire progresser les différents points qui font d’eux des travailleurs reconnus. Cela n’implique pas forcément une évolution hiérarchique mais peut concerner leurs compétences, leurs connaissances mais également leurs qualités humaines. En effet, ayant évolué dans l’air du numérique, ils désirent que tout aille « vite ». Pour cette raison, il est important de faire les faire évoluer afin qu’ils deviennent plus efficients.

Pour connaître leurs envies et leurs objectifs individuels, il est indispensable de faire des bilans régulièrement avec les salariés. Comme précisé précédemment, l’humain est unique. C’est pourquoi il faut individualiser le suivi des collaborateurs.

 

L’implication

Les nouvelles générations ne cherchent pas uniquement le confort d’une entreprise mais surtout un poste qui leur permettra d’être pleinement épanouies. Pour cela, ils ont besoin de s’impliquer à 100% dans la structure au sein de laquelle ils évoluent.

Il est possible de mettre différentes choses en place pour que les salariés se sentent impliqués. Tout d’abord, lorsque c’est envisageable les collaborateurs aiment être partie prenante de l’entreprise et être consultés lors de prise de décision. Cela leur permet de se sentir importants mais également de les responsabiliser concernant les besoins et les objectifs de celle-ci. Ce point-là aura également un impact positif pour l’entreprise car les salariés peuvent avoir une vision différente de celle des managers. De plus, certains apprécient qu’on leur fixe des objectifs en lien avec les résultats que l’entreprise souhaite atteindre. En effet, ils sentiront ainsi que leur travail a un réel impact sur l’entreprise et qu’ils sont une pièce maîtresse de leur organisation.

Pour finir, attention à ne pas leur mettre la pression. Encore une fois, chaque individu réagira différemment face aux propositions auxquelles ils seront confrontés.

 

La hiérarchisation et le mode de management

Ce point n’est certainement pas à négliger car beaucoup de changement doivent être opérés pour satisfaire les nouvelles générations. Celles-ci ont un esprit très entrepreneurial et ont beaucoup d’ambition. Non pas que les anciennes générations n’en avaient pas mais elles pouvaient se contenter plus facilement d’une « bonne » place au sein d’une grande structure pour être épanouies.

Aujourd’hui les salariés ont besoin d’échanger librement et surtout que l’information circule rapidement. Il est préférable de ne pas leur donner simplement de tâches à faire et de les laisser dans leur coin. En effet, il est principal pour eux de comprendre leurs missions et surtout sentir qu’elles ont un réel intérêt et qu’elles permettront à l’entreprise d’atteindre ses objectifs.

C’est pourquoi, ils se sentiront plus épanouis dans une entreprise ayant un mode management plus participatif que directif. Il faut retenir le proverbe africain : « Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin. » Alors, ce mode de management aura aussi un impact positif sur l’entreprise qu’il l’utilise.

 

Et dans la situation actuelle ?

Le contexte actuel est vraiment particulier : beaucoup de télétravail, peu d’échanges avec les collaborateurs, des préoccupations très fortes et énormément d’autres d’inconnues dans l’équation. Autant du côté des entreprises que des salariés.

Dans cette situation, le mot d’ordre est COMMUNICATION. Il n’est pas demandé aux chefs d’entreprises d’être des super-héros mais comme pour chaque situation : il faut faire de son mieux. Alors, il faut savoir partager lorsque la situation fonctionne mais également lorsqu’elle ne fonctionne pas.

Le contexte est déjà très anxiogène et plein d’incertitudes. C’est pourquoi, les salariés ont besoin que vous soyez sincère avec eux.

 

Pour conclure, les salariés ont besoin d’autonomie, d’écoute et de sentir qu’ils ont une place importante dans l’entreprise au sein de laquelle ils travaillent. Agent de production, manager, ouvrier polyvalent, assistant… chacun a besoin d’être considéré.

---

Sources : 

https://leblogrh.net/2020/05/29/generations-y-et-z-vers-un-renouveau-des-modeles-organisationnels/

https://www.edenred.fr/votre-quotidien/gestion-de-lentreprise/nouvelles-generations-en-entreprise-comment-les-encourager
https://www.certification-qse.com/implication-du-personnel-principe-de-management-de-la-qualite/#:~:text=Objectif%20de%20l'implication%20du,Motiver%20les%20personnels%20%3B&text=Responsabiliser%20quant%20aux%20impacts%20sur,Contribuer%20%C3%A0%20l'am%C3%A9lioration%20continue

Les quatre accords toltèques – Miquel Ruiz

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

VOUS N'AVEZ PAS DE STRUCTURE AU CANADA ET VOUS SOUHAITEZ Y EMBAUCHER UN SALARIÉ ?