ActualitésActus des entreprises

Canada : 6 nouveaux Okaïdi en 6 semaines

C’est le beau challenge qu’est parvenue à relever l’équipe locale. Comment ? En étant 100% agile. Timothée, country manager, explique.

Qu’est-ce qui a déclenché ce projet ?

Le marché nord américain traverse, comme partout, un période de transformation complexe. A l’annonce de la fermeture de 400 points de vente d’une enseigne de mode enfantine locale, nous avons tout de suite réagi. Nous avons rencontré le bailleur, Cadillac Fairview, et sommes parvenus rapidement à un deal gagnant / gagnant : en nous engageant à rouvrir très rapidement 6 points de ventes situés dans des centres commerciaux, il nous laissait 1 an pour tester l’appétence de la clientèle locale pour Okaïdi moyennant des conditions de loyer très favorables. Nous avons foncé. Le Comité Expansion a validé le projet mi avril : le 1er juin, nous avons ouvert le premier magasin à Ottawa, la capitale administrative du Canada.

Quelle difficulté avez-vous du surmonter ?  

Il a fallu créer un environnement Okaïdi dans une architecture de magasin qui n’est pas la nôtre. Une chance : la surface moyenne des magasins correspondait à notre concept : 120 à 180 mètres carrés. Et mobilier et vitrines, que nous avons aussi récupérés, étaient suffisamment neutres pour nous permettre de déployer notre image.

2 clés : l’anticipation et la répartition des rôles. Nous avons fait un gros travail amont pour anticiper toutes les commandes : produits, fournitures…Nous avons posé un rétro planning général.

Et nous nous sommes réparti les rôles :

  • Céline, responsable marketing locale, a travaillé à l’adaptation de toutes nos communications aux formats existant dans ces nouveaux lieux de ventes.
  • Elodie a pris le relai sur l’animation du réseau existant
  • Nous avons mobilisé les équipes « historiques » pour les implantations
  • Pour que nous puissions, avec Elizabeth, HR partner, nous concentrer sur le recrutement des nouvelles équipes, le plus gros challenge.

Justement, côté RH, comment avez-vous construit 6 nouvelles équipes en si peu de temps ?

6 semaines avant l’ouverture, nous avons recruté les 6 responsables de magasin : présélection au téléphone puis entretien.

Nous avons ensuite lancé avec chaque responsable de magasin un job dating directement sur chaque lieu de vente en l’annonçant sur les vitrines. Résultat : 80 à 150 candidats se sont présentés.

Pour les sélectionner, nous avons procédé en 2 temps :

  • D’abord 5 minutes d’entretien rapide avec Elizabeth, Elodie et / ou moi, permettant un premier tri des candidatures sur l’alignement avec l’ADN d’Okaïdi et nos attendus en matière de savoir-être ;
  • Puis un entretien de 20 minutes avec la responsable du magasin qui validait notamment les savoir-faire.

A l’issue de ces job dating, nous avions 6 équipes de 10 à 12 personnes embauchées, soit un peu plus que nos besoins. C’est leur participation à l’implantation des magasins qui a permis d’affiner par l’expérience la composition des équipes : n’ont souhaité rester que les candidats plutôt polyvalents, une attente forte chez Okaïdi (alors que les postes de conseiller de vente au Canada sont habituellement plus mono-tâches).

C’est leur participation à l’implantation des magasins qui a permis d’affiner par l’expérience la composition des équipes

Quel a été l’impact de ce projet sur les équipes existantes ?

Cela nous a permis de tester leur solidité. En proposant à 6 personnes des équipes « historiques » qui le souhaitaient de piloter les nouvelles implantations, nous avons pu identifier par ce test grandeur nature les plus à l’aise pour ce type de responsabilités. Elles ont par ailleurs assuré la formation des nouveaux arrivant, permettant à Elodie de garantir l’animation du réseau existant et de piloter les 6 ouvertures. Forcément formateur pour tous !

Quelle est la suite du projet ?

Les équipes vont certainement continuer à s’affûter au fil des mois, en se frottant à la marque et à nos exigences. Et nous avons rendez-vous dans un an, notamment avec le bailleur, pour faire le point sur les résultats : nous basculerons alors à notre propre concept les magasins qui auront fait leurs preuves.

L’équipe de choc de l’implantation du magasin de Don Mills, Toronto North York

Comment avez-vous alors réussi à ouvrir 6 magasins en 6 semaines ?

Les 6 nouveaux points de ventes Okaïdi Canada : Ottawa, Toronto North York, Markham, Kitchener, Hamilton, London

Plus d’infos ?

https://fr.okaidi.ca/

Articles sur le même thème

Evénements sur le même thème

Rencontre & Echange

800 Rue du Square-Victoria Bureau 3700  •  Montréal

Cocktail de rentrée

Venez réseauter de manière conviviale en participant au cocktail de rentrée de la Chambre de Commerce et d'Industrie française au Canada.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin